Témoignages

Lettre de Maricruz, parrainée depuis son plus jeune âge.
« Chers membres de l’association
Tout d’abord, je souhaite adresser mes éternels remerciements pour votre soutien
émotionnel et, bien sûr, financier. Les bonnes actions restent gravées enregistrées à vie, je ne pourrai jamais oublier tout l’amour et l’engagement que vous nous avez humblement donnés sans en tirer profit. Et croyez-moi, si l’occasion se présentait, je serais heureuse de devenir marraine d’un enfant, le faisant sentir aussi spécial que vous me faites sentir encore à ce jour.
Je ne sais pas comment je pourrai vous rendre l’énorme faveur que vous m’avez faite, vous avez rendu possible l’un de mes objectifs, à savoir terminer mes études, et cet objectif ouvre bien d’autres portes, parmi lesquelles je choisirai sagement la bonne.
La vie de ma famille n’était pas facile, je pensais que je n’irais pas plus loin,
qu’injustement je ne verrais pas la lumière au bout du tunnel, mais j’avais tort, parce qu’il y a toujours une solution, surtout si l’on t’apporte de l’aide comme vous l’avez fait pour moi. Ma mère et moi sommes éternellement reconnaissantes, car un groupe de personnes, que nous ne connaissions pas et qui ne connaissaient pas non plus notre existence, a décidé de consacrer son temps et son argent à des personnes ayant de nombreux besoins et des problèmes à affronter.
Vous m’avez amené à croire que pour être heureux, il ne s’agit pas uniquement de
posséder une maison, une voiture, un bon travail, etc. Il s’agit d’apporter son soutien aux nécessiteux, d’être solidaire, de donner sans attendre quelque chose en retour, que de voir le sourire d’un enfant innocent est la plus grande satisfaction que l’on peut ressentir, et que voir
un enfant heureux n’a pas de prix, en plus en sachant que l’on est la raison de ce sourire.
Je remercie l’association PEROU AMITIE SOLIDARITE pour votre compréhension
et votre gentillesse. Merci beaucoup pour tout et je vous embrasse. »
Maricruz Hermelinda Quiroz Tapia